salle de bain faux plafond

Le faux plafond est une solution très utilisée en construction, pour la finition d’une maison. Quelles sont les sortes de faux plafonds, pourquoi choisir d’en installer chez soi et comment procéder ? Voici les réponses à vos questions concernant le faux plafond.

Les sortes de faux plafonds les plus fréquents

Le faux plafond en plaque de plâtre

Le faux plafond BA13 est également connu sous le nom de plafond en placo. Il s’agit d’une couche de plâtre compressée entre deux fines couches de papier. Ce type de faux plafond présente l’avantage d’être à la fois pas cher, léger et très résistant. L’on s’en sert généralement dans les salles d’eau. Veillez à sélectionner un placo type hydro qui résiste davantage à l’humidité.

Les faux plafonds tendus

Le faux plafond tendu est un peu plus coûteux que le faux plafond en placo. En revanche, c’est également beaucoup plus luxueux et plus esthétique. Il s’agit en fait d’une toile de PVC qui est tendue au plafond. Ce faux plafond présente l’avantage de ne nécessiter aucun entretien et peut aisément accueillir des spots encastrables. L’inconvénient en revanche est qu’il ne peut être installé que par un professionnel ou artisan certifié RGE.

Pour quelle raison opter pour un faux plafond dans la salle de bain ?

Lorsque l’on décide de rénover la salle de bain, il pas rare que la création d’un faux plafond soit nécessaire. Tout d’abord parce qu’une telle solution permet d’éviter d’importants travaux de rénovation, qui pourraient s’avérer aussi coûteux que contraignants. En revanche, ne vous servez surtout pas d’un faux plafond pour salle de bain si c’est uniquement dans le but de masquer d’importants dégâts qui doivent obligatoirement subir des réparations. Cela concerne par exemple les dégâts des eaux, les fissures et problèmes plus profonds. Ne considérez pas le faux plafond comme étant une solution temporaire qui serait destiné à masquer le vrai problème.

Sur le même thème :   Comment poser une porte à galandage pour une rénovation ?

Toutefois, vous pouvez opter pour un faux plafond pour dissimuler les gaines électriques, le réseau sanitaire et la tuyauterie, qui ne sont pas toujours très esthétiques. Le faux plafond est également très souvent utilisé pour améliorer la température d’une salle de bain difficile à chauffer. En effet, l’air chaud produit par le chauffage monte vers le plafond, se heurte au faux plafond pour redescendre dans toute la pièce.

Quel est le matériel indispensable à la pose d’un faux plafond ?

Pour installer un faux plafond suspendu dans sa salle de bain, vous devez préalablement poser une ossature métallique. Vous aurez également besoin de rails ou fourrures, qui serviront au maintient des plaques de revêtement du faux plafond. Des suspentes – ou ossature qui supportera le poids du faux plafond et sur lesquels les rails se clipseront. De plaques de revêtement en plâtre, en bois ou en PVC. Notez que la technique de pose diffèrera en fonction du type de matériaux choisi.

N’hésitez pas à vous renseigner concernant les différentes aides financières dont vous pourrez jouir pour l’installation de votre faux plafond.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here