démoussage de toiture

Au même titre que les autres éléments de la bâtisse, la toiture nécessite un entretien régulier. Pour préserver son bon état, il faut impérativement se débarrasser des débris qui se sont accumulés sur sa surface. C’est ce qu’on entend par « démoussage du toit ». Pour cette opération, l’idéal est de faire appel à un professionnel en travaux de toiture. Néanmoins, nous pouvons nous-mêmes nous en charger à condition de nous équiper des bons outils et de prendre les précautions nécessaires pour assurer notre sécurité. Pour réussir les travaux de démoussage, certaines erreurs devront également être évitées. Nous en parlons justement !

Négliger le diagnostic de la toiture avant le démoussage

La toiture est la partie de la maison qui subit le plus d’agression. Il est tout à fait normal que son état se dégrade sous l’effet des intempéries, des variations climatiques et à cause de l’invasion des végétaux parasitaires. Pour être sûr qu’elle ne cèdera sous vos pieds, il faut avant tout vous assurer qu’elle est en bon état. Pour cela, un diagnostic de la toiture devra être réalisé pour des raisons de sécurité. Ce diagnostic permet aussi de détecter les éventuels soucis qui affectent le toit. Pour sa réalisation, il est donc conseillé de faire appel à un professionnel en demoussage de toiture. Cet artisan déterminera les réparations à entreprendre sur la toiture avant son démoussage.

Procéder au démoussage de la toiture à n’importe quel moment

Il est essentiel de bien choisir le moment pour démousser son toit. En effet, les saisons de pluie et les fortes chaleurs sont à éviter. D’ailleurs, il est conseillé de consulter les prévisions météorologiques des trois jours à venir avant d’appréhender la moindre chose. En effet, il ne devra pas pleuvoir durant les 3 jours suivants les travaux de démoussage, surtout si on a utilisé des produits spécifiques pour qu’ils soient efficaces. À titre d’information, la fin de l’automne et le début du printemps sont les périodes indiquées pour le démoussage du toit. Dans tous les cas, le recours aux services d’un couvreur professionnel reste indispensable.

S’imaginer que notre toiture est propre

Même si elle n’est pas recouverte de mousses et de saletés, la toiture de notre habitation n’est jamais assez propre. Comme susmentionné, il faudra qu’on en prenne soin périodiquement pour préserver son bon état. Après avoir retiré les résidus, il est préconisé de pulvériser un traitement hydrofuge sur la surface du toit. Cette solution optimise sa durée de vie et le rend moins enclin à s’encrasser.

En outre, sachez que la fréquence des travaux de démoussage de toiture dépend de l’ancienneté de la structure. Il faudra aussi tenir compte de la nature du revêtement de la toiture, de l’environnement dans lequel la maison se situe et du climat de la région. Les spécialistes en travaux de toiture préconisent généralement un démoussage annuel.

Retirer uniquement les débris sur la toiture

Nous nous limitons souvent au retrait des débris qui recouvrent les tuiles et les ardoises dans le cadre du démoussage de toiture. Il faut toutefois savoir que les gouttières font partie à part entière de cette structure. Ces éléments garantissent l’évacuation des eaux de pluie et empêchent leur infiltration. Il est donc crucial qu’elles soient parfaitement fonctionnelles. Ainsi, il faudra les débarrasser de tous les éléments (feuilles mortes, mousses, boue, etc.) qui se trouvent dans leur conduit. Ici encore, le recours aux services d’un couvreur professionnel est vivement recommandé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here