déco japonaise

Le Japon a une histoire riche de milliers d’années et, avec elle, des éléments de design qui ont été transmis de génération en génération. Mais dans cette ère numérique en constante évolution, comment ces deux esthétiques apparemment disparates peuvent-elles coexister ? Dans cet article, nous allons explorer certains des éléments les plus remarquables du design japonais traditionnel, puis les comparer aux utilisations modernes.

1. Histoire du design japonais

Au Japon, le design occupe une place importante dans la vie quotidienne et ne se limite pas aux produits, mais concerne également les villes et les espaces. Au Japon, le mot “design” est utilisé dans un sens plus large. L’un des principaux piliers du design japonais traditionnel est la qualité de l’artisanat, qui doit être esthétiquement agréable et cohérent pour toute une gamme de produits et de services. L’idée même de la création de produits repose sur l’utilisation de la tradition pour créer un résultat final cohérent dans tous les secteurs.

Alors que de nombreuses cultures occidentales encouragent la diversité et la “diversité de pensée”. La culture japonaise ne le fait pas, inondant le monde d’une pléthore de produits et de services. L’idée de spécificité culturelle est généralement mal vue dans les cultures occidentales traditionnelles. Et c’est en grande partie la raison pour laquelle les designs japonais traditionnels ont une telle valeur.

30 ans en arrière

Il y a environ trente ans, l’industrie japonaise du design a commencé à se concentrer sur le consumérisme numérique. Au fil des ans, la frontière entre le “vrai” design et les produits numériques s’est non seulement estompée. Mais les deux ont également fusionné. Les principes et l’esthétique du design japonais sont toujours mis en avant dans les produits en marque blanche. Mais dans le contexte plus large d’un consumérisme plus puissant, l’esprit créatif est souvent laissé de côté.

En matière de conception graphique, de nombreux préjugés entrent en jeu. La culture japonaise valorise généralement l’illustrateur par rapport au graphiste, jusqu’au rang de directeur artistique. Mais cette situation est en train de changer au Japon, où les entreprises ont pris le virage des produits et des processus de conception numériques.

Rien que l’année dernière, plusieurs sociétés de design japonaises ont commencé à créer des designs de produits numériques. Honda a créé un logo numérique pour ses motos en septembre 2020. Non seulement l’agence numérique a utilisé les principes de conception traditionnels japonais. Mais elle a également utilisé des retouches inspirées des couleurs et des illustrations des peintures japonaises traditionnelles.

Si vous essayez de créer une image de marque pour un produit numérique, vous devez être délibéré sur la façon dont vous le faites.

2. Éléments du design japonais

Il est important de tenir compte de la composition d’un design et du rôle de chaque élément. Par exemple, le concept japonais de « Ma », l’espace entre les objets, est important dans le design japonais. Il est également important de s’assurer que la composition du design est équilibrée, ce qui est un concept appelé wabi-sabi.

En 2016, l’iMac Pro d’Apple est devenu “l’icône” de cet espace appelé harmonie. L’espace ma de l’iMac était principalement constitué d’espaces blancs. Tandis que la ligne de la maxime donnait l’impression que tous les composants de l’ordinateur fonctionnaient harmonieusement comme un seul et même objet.

De même, il est bon de penser au design d’intérieur lorsqu’on examine le design environnemental. La campagne publicitaire “One More Thing” d’Apple illustre parfaitement ce concept. Bien qu’ils aient utilisé de la musique classique pour donner l’impression que la camionnette était un intérieur. Les morceaux eux-mêmes étaient disposés de manière fortuite, créant ainsi une atmosphère dramatique.

La compréhension de ces concepts vous aidera à comprendre et à mettre en valeur des espaces intérieurs cohérents, confortables et esthétiquement agréables à l’œil.

Ensemble, ces deux éléments contribuent à l’harmonie entre l’aménagement intérieur et l’aménagement extérieur.

L’harmonie appelée wabi-sabi repose sur les mêmes principes de base que la théorie du « Ma ».

3. Les motifs japonais modernes comparés aux usages traditionnels

Les motifs japonais modernes sont généralement très minimalistes et utilisent des couleurs vives et des lignes épurées. Surtout s’ils sont conçus par de jeunes designers japonais. Le kintsugi est une forme d’art japonais très ancienne où des céramiques cassées sont collées ensemble avec un mélange d’or et d’argent.

Des couleurs existent dans de nombreuses autres régions du Japon. Mais le rouge, le jaune et le noir utilisés ici sont symboliques de la maison “Kanpachi”, un clan de samouraïs. Les samouraïs sont considérés comme certains des artisans les plus habiles du XVIIe siècle.

Très semblables à la tradition du kintsugi, de petits éléments décoratifs comme ceux-ci ont pu être utilisés par des artisans avant les samouraïs. En fait, de nombreux petits éléments décoratifs étaient transmis d’artisans en artisans (keishunzuke).

A l’instar de la décoration occidentale.

Le directeur artistique traditionnel japonais Katsuhiro Otomo a cherché à simplifier les motifs japonais pour les rendre plus faciles à consommer. Les designers japonais suivent généralement des règles strictes en matière de couleurs et de formes. De sorte que les éléments plus énigmatiques ou abstraits, tels que ces détails kintsugi, contribuent à briser l’esthétique.

Ces dessins minimalistes, souvent solitaires, rappellent de manière stylistique que la continuité, la tradition et l’économie sont toujours importantes.

Les souvenirs de votre passé influencent toujours votre état d’esprit. Votre façon de penser et de prendre des décisions dans le présent. Ces motifs traditionnels sont des rappels très personnels. Ces motifs minimalistes, parfois solitaires, sont un rappel stylistique que la continuité, la tradition et l’économie sont toujours importantes. C’est un rappel subtil que ce que nous sommes à l’intérieur est plus important que l’apparence de la veille.

4. Ce que vous pouvez apprendre de l’histoire du design japonais

De nombreux sites ce sont spécialisée dans la culture japonaise comme : https://www.code-samurai.fr/. Il est intéressant de réfléchir à la façon dont le concept japonais de wabi-sabi a influencé le design au fil des ans. Je pense que le concept consistant à trouver la beauté dans l’imperfection s’applique parfaitement à l’industrie du design. Ainsi les designers et les chercheurs de toutes sortes passent beaucoup de temps à essayer de faire en sorte que leurs conceptions et leurs produits soient parfaits. Pourtant, pour beaucoup, l’imperfection est acceptée car elle est plus conforme au style et à l’individualité de chacun. Les entreprises japonaises s’efforcent vraiment de choyer leurs clients, et si leurs produits sont imprégnés d’imperfection, elles savent que les clients paieront un prix élevé pour cela. La publicité moderne s’inspire également des concepts humanistes traditionnels consistant à trouver la beauté dans ce qui est laid, ce qui lui donne une touche de wabi-sabi.

Les concepteurs veulent toujours trouver l’équilibre artistique entre ce qui est pratique et attendu, et ce qui est beau et unique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here