financer vos travaux de rénovation

Les travaux de rénovation d’une maison peuvent impacter directement sur sa valeur réelle et pas seulement sur votre confort d’utilisation. Chaque année, vous avez quelques travaux que vous devez faire pour améliorer davantage la structure interne comme externe de votre bien. Et c’est sans compter sur les travaux d’envergure qui ne se font que tous les 5, 10 ou 20 ans et qui peuvent vous coûter plusieurs milliers d’euros. La question est donc de savoir comment financer vos travaux.

Un crédit travaux affecté proposé par les banques belges

Les banques belges sont vos premiers alliés pour le financement de vos travaux, et ce, peu importe lesquels. Il y a dans ces établissements ce que l’on appelle un crédit travaux. C’est un emprunt affecté au financement de n’importe lequel de vos travaux de rénovation. Mais comme il s’agit d’un emprunt affecté, il va falloir présenter les devis venant des artisans pour pouvoir en profiter.

Et comme pour n’importe quel crédit bancaire, le crédit travaux obéit à des règles d’éligibilités. Notamment, vous ne pouvez pas y prétendre si vous n’avez pas le taux d’endettement qu’il faut, à savoir 30% pour un premier emprunt. Votre courtier ou expert-comptable Ixelles pourra vous aider dans les simulations.

Et faites attention, cet emprunt vous engage sur plusieurs années et peut présenter des risques si vous ne savez pas le gérer ou bien le choisir. Prenez le temps de bien faire vos recherches et comparaisons avant de signer. Cela vous évitera les déchéances de prêt ou le surendettement.

Postuler pour les subventions et aides de l’État et des organismes en tout genre

Mais l’État et certains organismes peuvent aussi participer dans vos dépenses pour les travaux de rénovation de maison. Ces dernières années, les autorités ont déboursé plusieurs centaines de millions d’euros pour aider les particuliers à réaliser justement la remise aux normes de leur maison ou appartement. Mais attention, seuls éligibles pour ce genre d’aide financière sont les travaux de rénovation énergétique.

Sur le même thème :   En quoi la monnaie cryptographique Ethereum est-elle différente des autres ?

On compte notamment dans le lot les travaux d’isolation, les travaux de chauffage et les travaux d’installation des appareils sources d’énergies renouvelables comme les panneaux solaires. Les travaux peuvent se faire sur une résidence principale comme secondaire. Mais en tous les cas, il faudra qu’ils soient faits par des artisans certifiés RGE.

En Belgique, vous avez l’embarras du choix pour ce qui est des financements et aides. Il y a notamment le PTZ+ qui fait partie des prêts subventionnés par l’État. Il y a également le financement ANAH ou les fonds de couverture venant des assurances. Ces derniers sont cumulables. Vous avez également la possibilité de vous faire rembourser une partie de vos dépenses avec la prime énergie, la prime chauffage, Maprimerenov’, le crédit d’impôt, etc. Peu importe votre choix, la prise en charge ne se fera pas automatiquement. Vous devriez en faire la demande. Afin de vous en sortir dans ces méandres administratifs, vous pouvez bien évidemment vous adresser à des conseillés comme un expert-comptable Ixelles. Il pourra vous accompagner dans l’établissement de vos dossiers et dans le remplissage de vos formulaires. Ce qui vous évitera de faire des erreurs.

Attention !!

Si certaines subventions sont effectivement cumulables, elles ne se sont pas toutes. D’où l’importance aussi de vous faire conseiller par des experts financiers pour être sûr de faire le bon choix.

Et pour les travaux que vous ne pouvez pas justifier par un devis ou qui ne font pas partie des travaux de rénovation énergétiques, vous allez devoir débourser les fonds de votre propre poche. Passez tout de même par un bilan comptable pour être sûr de disposer des fonds nécessaires pour ce faire avant de vous lancer.

Sur le même thème :   5 alternatives pour financer un projet sans apport

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here