Procédure de divorce : pourquoi faire appel à un avocat?

Le ménage prend fin lorsque les époux décident de divorcer. Bien que la décision de se séparer soit le fruit d’une mure réflexion, l’idéal est d’entamer la procédure de divorce dans les meilleures conditions. En effet, cela permet de mieux appréhender les conséquences de la séparation d’autant plus que la procédure peut être longue et complexe. Quelles que soient les raisons qui poussent les conjoints à divorce, il est souvent nécessaire de se faire représenter par un avocat. Ce dernier est le mieux qualifié pour les guider dans cette longue démarche judiciaire.

Pourquoi se fier à l’expertise d’un avocat ?

Divorcer de son conjoint ou de sa conjointe n’est pas une décision à prendre à la légère. Les couples qui ont recours au divorce prennent le temps d’y réfléchir longuement. D’ailleurs, se faire assister par un avocat est primordial dans cette démarche. Ce professionnel du droit conseillera et guidera son client dans cette procédure, souvent lourde. De surcroit, il dispose des connaissances et des qualités requises lui permettant de résoudre de la meilleure façon qui soit les problèmes juridiques auxquels son client fait face. Comme chaque client a ses exigences et ses attentes, l’avocat déploiera les moyens nécessaires pour gagner son procès. Dans le cadre du divorce, il donnera les instructions nécessaires lors de la procédure. Ses conseils seront également utiles pour :

  • la rédaction des actes juridiques indispensables,
  • la vérification de l’authenticité des documents et de pièces présentés,
  • le choix des voies de recours adéquats.

L’avocat prendra la défense de son client dans le cadre du divorce. Celui-ci pourra d’ailleurs lui confier ses soucis sans craindre que les dessus de l’affaire s’ébruitent. Il faut savoir que l’avocat est tenu au secret professionnel.

Sur le même thème :   Amoureux d'une femme mariée comment faire ?

En principe, c’est l’avocat qui dresse la requête. Il se charge aussi des assignations. Au vu de l’article 229-1 du Code civil, ces règles s’appliquent qu’on ait affaire à un divorce à l’amiable ou à un divorce par consentement mutuel. Toujours aux termes de cette loi, si les conjoints optent pour un divorce par consentement mutuel, ils ne sont pas obligés de passer devant le juge. Cependant, la loi exige le recours aux services d’un avocat. À ce titre, une convention sera rédigée et signée. Celle-ci sera également contresignée par les représentants des deux parties.

En outre, ce n’est pas tout le monde qui peut se payer les services d’un avocat. C’est justement dans cette optique que la loi autorise les conjoints à se faire représenter par un seul avocat dans le cadre du divorce par consentement mutuel. Ce professionnel du droit s’occupera alors de l’enregistrement de la convention auprès d’un notaire. Il réalisera également toutes les formalités et les procédures administratives relatives au rajout de la mention du divorce dans les actes juridiques qui le requièrent.

Partage des biens et garde des enfants : pourquoi solliciter les services d’un avocat ?

Il est crucial qu’un avocat intervienne dans le cadre du partage des biens à l’issue de la procédure de divorce. En cas de contentieux, il défendra les intérêts de son client afin qu’il obtienne ce qui lui est dû de droit.

Néanmoins, la tâche qui attend ce professionnel n’est pas des moindres en cas de divorce par consentement mutuel. À l’instar de l’enregistrement de la convention, il devra établir l’état de la liquidation des biens du couple. C’est l’acte de partage consenti par les deux parties.

Sur le même thème :   3 formations pour se lancer dans un métier d'avenir

Par ailleurs, le divorce est plus douloureux pour les enfants issus du mariage, notamment lorsque leur intérêt entre en jeu. Ainsi, il est essentiel de faire appel à un avocat. L’idéal est de contacter un avocat spécialisé en droit de la famille. Ici, le principal problème juridique à résoudre concerne la garde des enfants. La question du paiement et du calcul de la pension alimentaire seront traités a posteriori. Pour le cas du divorce à l’amiable. Les avocats peuvent proposer une garde alternée. En outre, l’avocat spécialisé en droit de la famille aidera son client à déterminer le montant des pensions à payer. En revanche, il préparera les différentes requêtes en cas de divorce contentieux. À ce titre, il préparera minutieusement sa défense et ses arguments pour éviter que son client soit lésé dans ses droits.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here